Le Conseil consultatif des sous-officiers de la Défense belge

Serge SOVET

Le Conseil consultatif des sous-officiers de la Défense belge (CCSDB) a été institué en 2012 en tant qu’organe officiel pour représenter la catégorie des sous-officiers mais aussi les volontaires auprès du Chef de la Défense.

Un bref historique

Le Chef de la Défense (CHOD) de l’époque, le général Gerard Van Caelenberge, a ouvert, en 2012, un poste d’adjudant de corps (RSM) au sein du cabinet CHOD en vue d’avoir un sous-officier expérimenté à ses côtés en qualité de conseiller pour la catégorie des sous-officiers et des volontaires. L’adjudant-major Stefan Smets fut choisi pour exercer cette fonction qu’il occupa jusqu’à son départ à la retraite en 2015. Il a créé le CCSDB qui était alors le reflet du comité de direction (CODIR). Il fut remplacé la même année par l’adjudant-major Patrick Materne qui occupa cette fonction jusqu’en 2017.

Le général Marc Compernol, qui était alors Chef de la Défense, décida de ne pas poursuivre dans cette voie et suspendit le CCSDB pendant un an. Les membres du conseil consultatif de l’époque, soutenus par la communauté des RSM, demandèrent au CHOD de réinstituer le CCSDB et, en septembre 2018, le général Compernol accéda à cette demande. L’adjudant-major Philippe Steegmans, alors RSM de l’Ecole royale des sous-officiers (ERSO), fut mandaté en vue de lui proposer une nouvelle formule dont la structure serait moins lourde.

Au final, différentes options furent soumises au Chef de la Défense. Le général Compernol opta pour un conseil consultatif composé des RSM des quatre COMOPS, des RSM de la

Direction générale Human Resources et de la Direction générale Material Resources et d’un RSM choisi parmi les RSM des autres départements d’Etat-major et directions générales. Le président est choisi sur la base d’une élection après appel à candidatures auprès de tous les RSM et adjudants-majors de la Défense. En octobre 2019, l’adjudant-major Serge Sovet, RSM du Département Manoeuvre, fut élu en qualité de président et le nouveau CCSDB fut institué avec un mandat officiel. A partir de décembre 2021, l’adjudant-major Nordine Nakkach lui succèdera.

Qu’est-ce que le CCSDB et que fait-il?

Selon le mandat officiel, le CCSDB est un forum central qui recueille des informations et émet des avis sur tous les sujets généraux et spécifiques en lien avec la catégorie des sous-officiers et des volontaires. Ce forum fonctionne selon trois principes.

Le CCSDB peut répondre à une question descendante (Top-Down): le CHOD ou son cabinet peut demander au CCSDB de se pencher sur une question spécifique, telle que la révision du règlement DISPSYS.

L’initiative de soumettre une question au CCSDB peut également être ascendante (Bottom-Up) et émaner de l’organisation. Il est possible qu’un RSM, ou un sous-officier ou volontaire par l’intermédiaire de son RSM, mette à l’ordre du jour une question telle que la visibilité des nouveaux grades tactiques pour les volontaires ou la révision du règlement Discipline.

Enfin, le forum peut également travailler de manière transversale. Dans ce cas, un groupe de travail est mis sur pied en vue de traiter une question spécifique qui concerne la catégorie des sous-officiers et/ou des volontaires, par exemple les valeurs de la Défense ou une révision de la formation HOO/KOO.

Le CCSDB participe aux groupes de travail au niveau du personnel et met même sur pied des groupes de travail en vue de traiter certaines questions. De plus, il fait rapport, par l’intermédiaire du président du conseil, au CHOD quant à chaque sujet important mis en avant par les sous-officiers et/ou volontaires.

Les sujets traités par le conseil sont très variés et ont trait à des domaines tels que la carrière et la formation (LOO, KOO, HOO), la valorisation des sous-officiers et des volontaires, la discipline, la tenue, les valeurs de la Défense, l’actualisation du vade-mecum pour les RSM et les caporaux de corps, la révision de certaines directives, etc.

En outre, le président du CCSDB, à l’heure actuelle l’adjudant-major Sovet, a un accès direct au CHOD et le rencontre régulièrement en vue de lui transmettre des messages importants émanant de la base. Il informe ainsi le CHOD des préoccupations et des sensibilités du personnel.

Le CHOD invite aussi régulièrement le président du conseil consultatif à prendre part à ses visites aux unités ou aux opérations comme ce fut le cas lors de sa récente visite à l’opération Enhanced Forward Presence en Lituanie.

Au cours des deux dernières années, le CCSDB a été et est encore impliqué, soit en tant qu’acteur principal, soit pour son rôle consultatif, dans différents groupes de travail ou dossiers importants. Citons à titre d’exemples la révision de la formation KOO et HOO, le groupe de travail révision Valeurs de la Défense, la révision du règlement de discipline, la valorisation de l’instruction, le New Way Of Working (NWOW), la révision du vade-mecum, un projet en vue d’adapter les citations sur les emblèmes et la révision de différents règlements : Tenue- Image – Insignes – Grades.

Une valeur ajoutée

Le Conseil consultatif des sous-officiers de la Défense belge offre aux sous-officiers et aux volontaires une réelle valeur ajoutée dans le sens où ils peuvent jouer un rôle, par son intermédiaire, dans des matières importantes qui concernent ces deux catégories de personnel, mais aussi dans le sens où le conseil les représente de manière active auprès du top management.

DPTech
DPTech
La culture d’organisation
La culture d’organisation
Défense et Sécurité
Défense et Sécurité